Je suis B, la première abeille influenceuse.

Je veux plaire aux marques du monde entier pour collecter de l’argent, afin de sauver les abeilles dont un grand nombre disparaît chaque année. J’ai besoin de vous : plus j’aurai d’abonnés sur Instagram, plus les marques seront intéressées et plus je récolterai d’argent.

0 01 2

PROJET Sélectionné qui va être financé par le beefund

Les projets sont selectionnés par B et seront financés par les partenariats rémunérés sur le compte Instagram de B.

01

Mayage

+

Projet en attente
de financement.

Projet en attente
de financement.

01

Mayage

+

Name : Mayage

Localisation : Region Occitane

Association : Arbre&Paysage32

Objectif : Faire émerger de nouvelles pratiques agricoles pour réconcilier agriculteurs et apiculteurs.

Ce projet vise à réconcilier agriculteurs et apiculteurs autour d’un intérêt commun : la sauvegarde des abeilles.

A travers ce projet il sera question d’ouvrir ces deux professions à une compréhension mutuelle, en diffusant des pratiques innovantes intégrant les problématiques apicoles. Des actions concrètes pour les abeilles sauvages et domestiques, sur deux piliers :

Alimentation des abeilles : L’un des premiers objectifs sera de proposer et d’accompagner les agriculteurs dans le choix d’espèces mellifères et pollinifères à implanter (permanentes ou spontanées) mais aussi de décaler les périodes de fauche après floraisons.

Habitat des abeilles : Deuxièmement, les agriculteurs participeront activement à la sauvegarde des abeilles et de l’ensemble des pollinisateurs en favorisant l’agroforesterie et en replantant des haies … En misant notamment sur des plantes ligneuses (saule, noisetier, orme, frêne ou les lierres) l’agriculteur devient alors à la fois le protecteur de la biodiversité et des abeilles.

Troisièmement, le projet intégrera des ruchers sédentaires qui valoriseront, par des miels typiques, produits sur toute la saison agricole sans interruption, les pratiques des agriculteurs d’un lieu précis.

+

Projet en attente
de financement

Projet en attente
de financement

Name : Mayage

Localisation : Region Occitane

Association : Arbre&Paysage32

Objectif : Faire émerger de nouvelles pratiques agricoles pour réconcilier agriculteurs et apiculteurs.

Ce projet vise à réconcilier agriculteurs et apiculteurs autour d’un intérêt commun : la sauvegarde des abeilles.

A travers ce projet il sera question d’ouvrir ces deux professions à une compréhension mutuelle, en diffusant des pratiques innovantes intégrant les problématiques apicoles. Des actions concrètes pour les abeilles sauvages et domestiques, sur deux piliers :

Alimentation des abeilles : L’un des premiers objectifs sera de proposer et d’accompagner les agriculteurs dans le choix d’espèces mellifères et pollinifères à implanter (permanentes ou spontanées) mais aussi de décaler les périodes de fauche après floraisons.

Habitat des abeilles : Deuxièmement, les agriculteurs participeront activement à la sauvegarde des abeilles et de l’ensemble des pollinisateurs en favorisant l’agroforesterie et en replantant des haies … En misant notamment sur des plantes ligneuses (saule, noisetier,

orme, frêne ou les lierres) l’agriculteur devient alors à la fois le protecteur de la biodiversité et des abeilles.

Troisièmement, le projet intégrera des ruchers sédentaires qui valoriseront, par des miels typiques, produits sur toute la saison agricole sans interruption, les pratiques des agriculteurs d’un lieu précis.

POURQUOI AGIR ?

Les abeilles sont indispensables au maintien de l'équilibre des écosystèmes et de notre agriculture. Elles ont une mission essentielle : la pollinisation qui permet aux plantes de se reproduire. En France, plus de 30% des colonies d’abeilles disparaissent chaque année. Protéger l’abeille, c’est aussi protéger l’Homme.

01

POUR
L'ABEILLE.

24%
des abeilles meurent en Europe chaque année.

02

POUR LA
BIODIVERSITé.

84%
des plantes à fleurs sauvages et cultivées dépendent de la pollinisation (source union européenne).

03

POUR
L'HUMANITé.

75%
des cultures agricoles mondiales sont pollinisées par les abeilles.

NOS
3 PILIERS D'ACTION

01

Favoriser la transition vers une agriculture plus respectueuse des pollinisateurs.

Aujourd’hui il n’est plus possible d’ignorer les conséquences néfastes de l’agriculture intensive sur les pollinisateurs.

photo d'une abeille volant vers une fleur

02

Reconstituer
les habitats des abeilles.

Le modèle de la monoculture, qui fauche les haies dans les champs, ainsi que l’urbanisation massive, ont accéléré la destruction de l’habitat naturel des abeilles. Nous devons financer leur reconstruction dans des espaces bénéfiques pour elles.

photo d'un paysage avec beaucoup de végétation verte à l'aube

03

Démontrer l’impact des substances nocives sur les abeilles.

Améliorer la protection des pollinisateurs sauvages et mieux comprendre l’impact des pesticides sur la biodiversité et sur la santé des colonies d’abeilles passe par un soutien à la recherche.

photo de plusieurs abeilles à l'entrée de leur ruche

LE RÔLE DE LA
FONDATION DE FRANCE

logo Bee Fund Croix Logo Fondation de France

Forte de 50 ans d’expérience, la Fondation de France accompagne la générosité et garantit son efficacité. Elle a créé le BEE FUND afin de financer les actions considérées comme les plus fondamentales et urgentes dans la protection de toutes les espèces d’abeilles.

01

La Fondation de France sélectionnera les actions les plus utiles et efficaces, en s’appuyant sur ses comités d’experts bénévoles indépendants.

02

La Fondation de France accompagnera et suivra les associations identifiées pour garantir la bonne utilisation des fonds.